Rechercher
  • Magali

Summer is Here!



Juillet a commencé sur les chapeaux de roues pour nous et je n’étais même pas sûre si j’allais tenir le coup. A peine un mois après mon retour, j’ai enchaîné les heures au travail, étant déjà fatiguée et avec une douleur au dos et à la hanche. Sachant que le rythme avant notre retour de juillet n’allait pas se calmer, j’ai pris beaucoup sur moi, voulant absolument profiter un maximum de mon dernier été à Londres. Après tout, on dormira quand on sera mort! (c’est ce que je disais quand j’avais 25 ans mais j’ai du mal à y croire maintenant) Entre les amis qui arrivent pour Wimbledon, les matchs de la coupe du monde et les festivals à Hyde Park, j’ai aussi eu la bonne idée de réserver le premier avion pour Rennes ce dimanche matin, avant même que les trains puissent nous emmener à l’aéroport. Un réveil à 3h du matin et un taxi très cher sont donc notre case départ vers notre oasis de paix. Pour Catherine, cela a été non pas une dure semaine mais de longs mois de travail entre NOW TV et sa formation en design de permaculture tous les 2 weekends. Elle a donc eu très peu de repos, c’est pour cela que pour la première fois, nous n’avons pas fait de liste des choses à faire à notre arrivée, seulement deux choses : rendez-vous avec l’architecte, et se reposer. Se retrouver, se poser et apprécier le moment présent. Bien sûr le temps magnifique nous a permis tout ça et en mieux.



Papa est venu nous chercher à Rennes ce matin et nous a emmené à Châteaubriant où nous avons décidé de rester dormir ce weekend au lieu de chez nous. Catherine a pu se reposer un peu dans la voiture et au soleil avant le déjeuner, puis nous avons eu la chance de pouvoir nous baigner dans la piscine avant de partir pour l’anniversaire de ma cousine Sophie en Mayenne. Après quelques minutes dans l’eau, on s’est regardé avec Catherine, et on s’est dit, ça y est, on l’a fait, maintenant, on se laisse aller et on apprécie chaque minute de ce weekend… Nous avons passé l’après-midi chez Sophie avec mes cousins, cousines, oncles et tantes, il a fait très chaud et on a sérieusement eu du mal à rester éveillées à un moment donné mais c’était génial de se retrouver en famille à manger plein de gâteaux. En rentrant, nous avons mangé et sommes allées directement au lit! On a eu l’impression de vivre deux journées en une !

Le lundi matin, papa nous a emmenées au Boulay. Il ne travaille pas aujourd’hui car malheureusement sa belle sœur, ma tante Evelyne, est décédée en début de semaine, il a donc eu cette journée de libre avec nous. Mon oncle Jojo et Dominique ont proposé hier de nous aider à déménager le reste de nos gros meubles de la maison. C’est donc après un café rapide, qu’une excellente journée a commencé. Après avoir fixé aux fourches du tracteur quelques palettes, ils ont fait passer tout ce qu’ils pouvaient par les fenêtres sur le tracteur. Le bureau, qui d’ailleurs avait toujours les tiroirs pleins, et un nid de souris à l’intérieur, y est passé en premier, puis les armoires, les étagères intégrées et les radiateurs. Tout ne s’est pas passé comme sur des roulettes bien sûr, cela a été une dure journée ! D’abord, manœuvrer le tracteur entre les arbres avec une armoire sur la fourche et les palettes, n’est pas très simple ! De mon côté, j’étais plus utile avec mes petits muscles à préparer le barbecue pour le repas. Et j’ai laissé Catherine se débrouiller avec les gars. Un petit exercice de français qui ne lui a pas trop réussi ! Je pouvais en effet entendre les trois essayer de décider de la meilleure solution et après un petit moment j’ai vu Catherine revenir vers moi en disant qu’elle n’avait aucune idée de ce qu’ils disaient car ils disaient tous quelque chose de différent ! Elle s’est donc résolue à laisser ses muscles au repos et à m’aider à préparer le repas. Comme quoi la barrière de la langue est plus ennuyante à certains moments que d’autres. Après un bon barbecue, à l’ombre et en bonne compagnie, nous avons continué jusqu’à ce qu’il ne reste dans la maison plus que la cuisine, un matelas et un canapé. Ce fut une dure et longue journée mais encore une fois plus a été accompli que prévu et avoir pris cette avance nous a rendu encore plus heureuses. Une fois fini, nous avons trinqué à cette belle journée et avons remercié nos 3 bonnes âmes, sans eux nous y serions jamais arrivées en si peu de temps ! Une fois rentrés à Châteaubriant, nous avons plongé dans la piscine, et sommes allées nous couchées après diner, comme de vieilles grand-mères.



Mardi matin, nous sommes revenues au Boulay pour notre rendez-vous avec Marc Migraine. Comme chaque matin, nous prenons un café tout en faisant le tour de la propriété, pour discuter de nos idées et plans pour le futur. Même si le futur nous stresse pas mal, après tout, on prend de très gros risques, cet endroit réussi à chaque fois à nous calmer, nous relaxer et on y apprécie chaque seconde. Nos avons décidé de déjeuner avant que l’architecte arrive et cela nous a aussi laissé le temps de préparer toutes nos questions. On a aussi pu faire un test de notre terre, un exercice que Catherine devait faire pour son prochain cours de permaculture.



Une fois arrivé, Marc a répondu à toutes nos questions comme d’habitude, mais cette fois ci j’avais un sentiment différent, peut être le stress que les choses se rapprochent et que l’on n’avance pas assez vite, ou le fait qu’il n’ait pas pris en compte ce que l’on avait dit la dernière fois, et cela m’a frustré. Surtout déçues qu’à cause de cela la date a aussi été reculée et on ne peut rien y faire. Les choses se sont précisées et nous avons signé la déclaration de travaux donc ce n’est pas que du négatif. Tout ce qui nous importe maintenant c’est que les choses se passent sans problème. Un autre tour de terrain a été nécessaire pour revenir sur tout ce dont on a parlé et décidé. Puis nous avons dû nous attaquer aux mauvaises herbes qui commençaient à prendre le dessus sur notre jardin d’assainissement. Il y avait un nid de moucherons ou je ne sais trop quoi et c’était trop dégoutant, j’ai du prendre sur moi encore une fois et surtout fermer ma bouche en arrachant ce que je pouvais. Nous avons aussi découvert quelques fissures dans le bois qui encadre les filtres, je dois donc demander à Aquatiris si c’est normal et prendre des photos.

Pour cette dernière journée, nous avons fini par ranger et nettoyer la maison avant de charger la voiture et retourner à Châteaubriant. Bien sûr vous devinez bien que l’on est revenu à temps pour se baigner une dernière fois dans la piscine, et surtout avant de se mettre devant le match de demi finale France-Belgique avec papa ! Nous avons diné à la mi temps et avons stressé jusqu’à la fin ! Quel match !


Avant Aprés

Mercredi a été très rapide, juste le temps d’aller au magasin pour nos habituelles gourmandises et de se faire un sandwich. Malheureusement nous n’avons pas eu de chichis du marché depuis trop longtemps ! Puis nous sommes reparties pour l’aéroport avec papa. Nous avons pu travailler un peu sur la présentation de Catherine pour son certificat de permaculture qu’elle doit passer samedi matin. Le weekend est cependant passé trop vite même si beaucoup a été fait, on ne peut plus attendre de revenir en août pour plus longtemps !!!!

Un grand merci comme d’habitude à maman, papa, Dominique, Jojo et Hubert pour leur aide ! En espérant être de plus en plus nombreux à travailler sur ce projet !

27 vues

Posts récents

Voir tout

Détails

Le Boulay 2

Le Bourg D'Iré

Segré en Anjou Bleu

49520, France

le_boulay@outlook.com

Recevoir la Newsletter

  • Facebook
  • Instagram

© Le Boulay