Rechercher
  • Magali

2020, pas une année pourrie?

Deux mille vingt, faites la exploser qu’ils disent. Elle sert à rien, déprimant, elle devrait disparaître de l’histoire…


Bref vous voyez où on veut en venir… On va (essayer) de prouver le contraire… enfin pour certains c’était vraiment pourri et ça on ne peut pas le nier! On pense très fort à nos proches et amis qui ont malheureusement eu de très mauvaises nouvelles cette année, même si on ne peut pas vous voir et qu’on ne se parle pas beaucoup, on vous fait de gros bisous.


Alors qu’est ce qui fait que cette année bizarre est en fait pas si nulle (pour nous)?


La première année dans notre jolie petite maison, cela fait toujours un peu peur de devenir propriétaire et d’avoir à vérifier plein de choses tout le temps, les ardoises sur la toitures qui cassent, le ramonage, les chaudières à vérifier… Mais plus de colocataire, après onze ans! Une maison pour nous toutes seules… D’ailleurs, en février, nous avons pu acheter la grande gazinière dont nous rêvions ; pour faire plein de bons brunch pour nos copains et nos invités.



En février, pour l’anniversaire de Catherine, nous avons aussi dormi pour la première fois dans une tiny house, même si on avait déjà signé pour la notre, on s’est dit que c’était quand même une bonne idée de tester… Si vous n’avez pas encore tenté l’expérience, ce sera pour 2021, parce qu’on y dort vachement bien ;) Mais ça peut aussi être une Yourte, un igloo, une tente dans la forêt ou une cabane dans un arbre, un bateau… l’idée c’est de vivre une expérience que l’on n’a pas encore vécu, et qu’en plus, on s’en sort plus heureux ☺


Une chose que je n’aurais jamais imaginé faire, même si je ne suis pas surprise, c’est que j’ai été élue au conseil municipal de Segré en Anjou Bleu. Me voilà donc prise dans un enchainement de réunions autant plus intéressantes que les autres, avec des rencontres qui n’auraient pas été possible autrement. Et bien sûr, faire des choix pour notre village sur son futur. Oh et puis ça me rappelle un peu Londres d’être toujours partie à gauche à droite et de me sentir utile… Et très fière de pouvoir dire que je me rends à la mairie en vélo, pluie ou canicule! (Et oui je me vente, l’écologie c’est ma passion, je n’y peu rien, enfin si, c’est un choix ;) )



Bon pendant le confinement (et après non plus) on a finalement jamais réussi à faire du pain… mais ce qu’on peut dire, c’est que l’on a réussi à vendre nos premiers paniers de légumes! Et oui notre jardin a pris forme, avec ses bonnes et ses mauvaises surprises, mais l’idée est de vendre au restaurant tout ce que l’on peut, et le reste à nos invités, et ce n’est pas partie gagnée, mais je rêve de pouvoir vendre un menu avec des ingrédients qui viennent de chez nous… ce n’est que partie remise.



Au final, ce qui nous paraissait le plus important cette année, c’était l’arrivée de notre tiny house, La Tiny Kiwi. Partie intégrante du projet, big star, sans elle rien ne se faisait. Et elle est arrivée dans nos vies! Construite entre mai et août, nous avons pu démarrer notre entreprise, commencer à gérer doucement tout ça, et tout simplement adorer… Nous avons pu rencontrer tellement de belles personnes déjà, et ce n’est que le début! En plus, Catherine a pu (enfin!) terminer son puzzle de Nouvelle Zélande qu’elle avait eu en 2017, et qu’elle gardait précieusement pour le mettre dans la Tiny Kiwi. C’est pour dire le moment de satisfaction absolue!



D’ailleurs en parlant de choses stockées pendant tellement de temps, nous avons pu enfin finir d’ouvrir tous nos cartons! Il nous manque encore un peu d’étagères mais de pouvoir tout caser en moins d’un an, il faut quand même de la bonne volonté, et il a fallu se forcer mais cela en valait tellement la peine!


Mais dis donc, on est déjà en août et encore tellement de choses à dire! Pour la première fois, nous avons pu célébrer une cousinade au Boulay. Discuter de très, très, très vieux souvenirs entre cousins et jouer à la pétanque, ça n’a pas de prix. Au passage, ma famille proche s’est retrouvée au complet pour quelques jours, et ça n’était pas arrivé depuis longtemps. Mais une chose qui m’a plu autant, voir plus, cette journée à la mer à faire du body board avec ma filleule, avec des vagues énormes, qu’est ce qu’on a pu rigoler!


Cet été, nous avons eu des poules, des canards, et des lapins. Ca parait beaucoup, et il a fallu un certain temps d’adaptation, car les livres et google ne font pas tout. Mais ces petites bêtes sont tellement intéressantes, fantastiques, intelligentes, presque magiques. Elles nous ont déjà tellement apporté (je ne parle pas des œufs!) en sourire, rires, émotions, et même peur! Quand on y pense, quoi dans la vie, peut apporter autant d’émotions différentes en si peu de temps? Allez réfléchissez pour voir, on connais déjà vos réponses… Oh et puis, l’idée d’avoir des dinosaures dans notre jardin ( je parle des poules), c’est quand même tellement cool! Elles savent compter, et faire des blagues, et quand elles nous regardent, on a l’impression de revoir l’œil du T-rex dans Jurassic Parc…




Le fait de ne plus être en colocation, et d’avoir tous ces petits êtres vivants à s’occuper, n’est pas forcément idéal lorsqu’on veut partir en vacances. Mais grâce à une personne superbe, nous avons pu partir pour la toute première fois au Portugal en octobre, entre filles, rejoindre une bonne amie de longue date qui nous manquait. Ce pays est tout simplement superbe, et il sera sur notre liste de destinations à refaire pendant un bon bout de temps! Et donc (entre autre)… nous avons pu faire une leçon de surf juste géniale! Et je confirme qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre, c’est tellement important de pouvoir repousser ses limites, surtout lorsqu’on est entre de bonnes mains!





En parlant d’apprendre, cette année nous avons appris à faire du foin, du cidre, et plein d’autres choses utiles et délicieuses, et d’autres totalement dégoutantes! Pour citer, du vin qui n'a pas goût de vin, de l’eau de vie de poire qui a tourné au vinaigre, des poires au sirop qui moisissent… bref on a encore plein de choses à apprendre.


2020 n’y est pas allée de main morte niveau émotion, mais nous avons beaucoup de chance et nous devons absolument l’apprécier et nous accrocher à cette idée. 2021 bien sûr ne peut être que mieux puisque nous pourrons partager avec vous beaucoup plus de choses, et peut être même voir ou revoir certains d’entre vous! Alors oui on a hâte, on vous souhaite de belles fêtes de fin d’année.


See you soon ☺






67 vues

Posts récents

Voir tout

Détails

Le Boulay 2

Le Bourg D'Iré

Segré en Anjou Bleu

49520, France

le_boulay@outlook.com

Recevoir la Newsletter

  • Facebook
  • Instagram

© Le Boulay