Rechercher
  • Magali

Inoubliable Working Bee

​​​​​​Que dire de cette superbe semaine?!

Bien, une fois arrivées chez mes parents nous avons commencé par réunir tout ce que nous pouvions pour être tranquilles pour la semaine, matelas, duvets, nourriture, boisson, équipement, vêtements etc. 1ère fois dans un Hyper U français pour certains, l'expérience commence!

Nous sommes donc arrivés le samedi après-midi au Boulay et avons commencé par un bon pique-nique après un réveil très tôt pour prendre l'avion. Anthony et Medhi mes deux amis venus de Châteaubriant sont venus à la rescousse pour détruire à la tronçonneuse les restes du toit d'un des bâtiments (nous l'avons appelé Hangar 1). Avec tout le matériel qu'ils nous avaient ramené, Alexia venu de Londres et Corinne venu de Suisse ont donc fait tourné les brouettes! Journée très productive, les gars ont aussi débroussaillé tout autour de notre mare pendant que nous faisions brûler ce qu'on pouvait. Les résultats étaient déjà plus que remarquables.


Le dimanche nous avons voulu donner un premier aperçu aux touristes de l'expérience angevine. Avec la famille d'Alexia venue de Nantes, et après avoir été cherché Mark (nous rejoignant de Londres) à Angers, nous étions au complet pour aller visiter La Mine Bleue.

Cela faisait longtemps que je voulais y emmener Catherine du coup c'était maintenant ou jamais!

Nous avons donc passé plusieurs heures 126m sous terre dans une ancienne mine à ardoises. Pour ceux qui ne connaissent pas ou qui hésitent, voici le lien et je conseille encore mieux avec des enfants car ils n'oublieront jamais! (je me souviens encore de la première fois et dernière fois où j'étais allée). Seul problème, les traductions en anglais qui changeraient beaucoup de choses même si j'ai adoré développer mon vocabulaire.


En revenant au Boulay, l'expérience à continuée avec une bolée de cidre et un gâteau maison de maman avec ma famille venu voir l'avancée des travaux. Revoilà cette grande tablée qui me manquait tant!

Le soir nous avons repris le travail pour quelques heures histoire de faire brûler et trier un peu plus de choses.

Le Lundi, nous avons déjà du remmener Corinne et Alexia à Nantes. Le weekend est passé vite mais le travail effectué est déjà immense grâce à elles.

Le mardi ma cousine Carole et son mari Maxence venus de Lille sont venus nous porter main forte dès le matin. Nous avons donc pu commencer (et finir!) la deuxième grosse partie de notre plan. Nous avons enlever tous les déchets possibles qui avaient été jetés en tas pendant des années dans un endroit près du hangar. On a pu récolter plusieurs centaines d'emballages de doses de café instantané, des emballages de yahourt, des filets à clémentines ou autre, des os de lapin, poulet etc, des bouts de verres, du métal, des baches, et un peu partout les anciens grillages qui servaient aux volailles, bien fixés au sol. Rappelez moi si j'en oublie! Nous avons aussi enlevé toutes les mauvaises herbes et fauché tout ce que nous pouvions pour remettre cette belle terre à jour.

En tout cas cela nous a pris du matin au soir. Les parents de Carole sont ensuite arrivés pour nous prêter main forte avant de manger un autre délicieux gâteau fait maison. Philippe à débroussaillé le long des clapiers et des ruines, et nous avons continué notre jardinage sous les conseils de Françoise avant de nous réinstaller autour de notre grande table pour une part de gâteau et un bon verre de cidre ( oui c'est obligé, et on le mérite). Une très grosse journée de faite. Tout ça avec un temps magnifique et dans la bonne humeur.


Mercredi matin nous avons eu rendez-vous avec Anna, une représentante d'Aquatiris pour notre assainissement. Tout s'est très bien passé et nous sommes confiantes pour que les travaux se fassent en septembre maximum.

Après avoir réveillé Mark en pleine grasse mat nous avons repris nos travaux sur Hangar 1 pour une bonne partie de la journée et de la soirée, et oui à 3 tout va tout de suite moins vite, même si Mark est super fort!

Le plus dur a été de trier les plaques d'amiante qu'il fallait manipuler avec attention et surtout il y en avait bien plus que l'on ne pensait!

Puis nous avons dû trier le métal, les verres cassés et tout ce qu'on trouvait ou ramassait, et nettoyer le sol du hangar.

Le feu a duré plus de 4 jours et nuits, puis nous avons du ramasser les cendres et trier plus de métal et de verre. A un moment il me semble que l'on a commencé à délirer et on ne pouvait plus parler d'autre chose!



Le jeudi, nous avons décidé de faire visiter à Mark ma ville natale et sommes parti sur Châteaubriant histoire de se changer les idées. Nous sommes allés voir mes parents où ma tante Géraldine et ses enfants étaient venus manger avant d'aller visiter le château, l'église et la ville en générale. Puis on est allé manger les superbes galettes du Bilig, ma crêperie favorite.

Le vendredi, levés de bonne heure pour aller faire nos dernière courses avant de repartir, nous sommes allés voir à quoi ressemblait notre futur village Le Bourg d'Iré, en passant par la boulangerie et la petite superette. En rentrant, nous avons commencé à ranger le bois et mon papa s'est mis à couper tout ce qu'il pouvait. Après avoir empilé assez de bois pour toute une année (j'espère!) nous avons pris notre dernier pique-nique au soleil car il était temps de ramener Mark malheureusement. Mark nous a tellement aidé et a tellement contribué à cette idée de partage et d'aide à laquelle on tient tellement, il est pour moi l'une des preuves et l'espoir que notre projet sera un succès. Le pauvre voulait tellement rester ça nous a fait chaud au cœur! Après lui avoir dit au revoir à la gare d'Angers, nous sommes reparties travailler sur notre tas de bois.

Le samedi est en fait le seul jour où Catherine et moi étions seules et nous avons travaillé dur pour finir de vider et nettoyer le Hangar 1. Nous avons aussi essayé de mettre des journaux en papier mâché sur les terres que nous avions nettoyé les jours d'avant pour éviter que les mauvaises herbes repoussent pendant notre absence sur un conseil d'une amie australienne paysagiste. Cela n'a pas marché car les journaux se sont ensuite envolés. Pour info il faut plusieurs épaisseurs si vous voulez essayer!

Finalement nous avons passé notre dernière soirée à Renazé où mes amis s'étaient réunis (pas très longtemps car Catherine a encore du mal à communiquer et surtout à comprendre notre accent de la campagne! et c'est très fatigant de se focaliser toute une soirée, mais un jour viendra!)

Dimanche est arrivé bien trop vite et il a fallu nettoyer la maison et dire au revoir au Boulay avant de partir pour l'aéroport. En espérant y revenir aussi tôt que possible et continuer à travailler autant que possible.

Voilà plus bas une bonne partie du travail accompli par notre fantastique équipe. Nous sommes tellement fières de voir les photos avant et après, ça nous montre à quel point on a travaillé et ça nous motive encore plus de ce qu'on peut faire encore tous ensemble.

Surtout, on voudrait remercier nos supers amis et famille pour leur aide, conseils, travail et tout ce à quoi ils ont participé cette semaine. De ma maman qui nous a tout fourni pour être à l'aise à Corinne venue de Suisse pour nous prêter main forte.

On ne vous remerciera jamais assez et vous faites maintenant partie intégrale du Boulay et du premier chapitre de notre aventure. Nous nous sentons supportés et on vous le doit.


Le domaine avant... Et après...


Le Hangar 1 avant... Et après...


Le jardin de la maison et les ardoises avant... Et après..


Le jardin avant... Et après...


La mare avant... Et après...


Alors Corinne, Alexia, Mark, Papa, Maman, Maxence, Carole, Françoise, Philippe, Hubert, Medhi and Anthony, MERCI. Nous n'aurons jamais fait tout cela sans vous.

1 vue

Posts récents

Voir tout