Rechercher
  • Magali

«Comme on cultive la terre, on cultive l’eau»

- Michaël Monziès


Et oui vous l’aurez deviné, on s’est fait super discrètes ces derniers temps, enfin cette année, notre dernier article remonte à juin 2021!!!


Plus d’un an que nous n’avons pas écrit d’article! Oui, oui, le temps passe vite je sais, quelle excuse! J’ai eu envie des centaines de fois de vous écrire un petit article, et toutes les histoires à vous raconter me venaient le soir, voir la nuit, et le matin c’était reparti pour une journée chargée.


Aujourd’hui je reprends ma plume (ou plutôt mon microsoft word 2007), et comme je n’ai absolument aucune idée par où commencer, car si je vous raconte dans l’ordre chronologique ce que vous avez raté depuis l’année dernière, vous allez me détester! Mais aujourd’hui, j’ai accueilli au Boulay Michaël Monziès, mais oui c’est une super star vous le connaissez pas ? Bon ok pas du tout mais ça pourrait!


Michaël , pour vraiment résumer, est un ancien agriculteur, paysagiste professionnalisé dans l’oxygénation de l’eau, la fabrication artisanale de fontaines, et formateur en biodynamie, tout ça depuis plus de 30 ans. Nous avons été le trouver près de Vierzon dans son atelier les jardins d’eaux vives, où il crée ses vasques (fontaines), a un immense jardin qui se visite, et pratique la permaculture. Nous avons choisi de travailler avec lui pour la transformation de notre mare, et depuis notre visite de ses jardins, ou plutôt sa forêt (qu’il a créée de toute pièce), je n’ai que des rêves plein la tête. Alors la mauvaise nouvelle c’est que notre mare ne sera pas finie cette année comme nous l’espérions, mais la bonne c’est que ça va vraiment être super d’être accompagnées par Michaël, et, la encore meilleure nouvelle, c’est que dès que je le rencontre, il y un élan de bonheur et d’espoir qui me transperce, cet homme respire le bien être, la compassion, la spiritualité, la nature et la connaissance, en gros c’est un sage, mais plus causant que Mr Miyagi!




Donc sans rentrer dans les détails avec cet article de notre future mare, de nos travaux etc, et parce que Catherine est absente depuis plus d’un mois (ça c’est une autre histoire), je ressens soudainement cet élan d’écriture qui m’emporte, et je veux tout simplement lister ici, ce qui me rend heureuse au Boulay, et ce sont plein de petites choses…


-être dans la maison et voir une mésange voler à la fenêtre en sur place pour nous regarder (si si elle nous regarde je vois pas d’autre raison).


-regarder les abeilles de notre ruche et rester hypnotisée à en perdre la notion du temps.


-voir mes plants pousser (même si c’est trop lent)


-faire une balade avec mes chats qui me suivent, puis courir d’un coup tous ensembles. Quand on est fou on l’est tous.


-se sentir bien dans la maison entourée de bois et voir nos travaux évoluer.


-accueillir plein de belles personnes, enthousiastes et avec plein de projets pour l’avenir.


-voir notre belle tiny house, et encore mieux, être dedans et s’assoir à rien faire, enfin si, regarder dehors et ne plus réfléchir.


-regarder une belle fleur, et voir un insecte se poser dessus, puis commencer à travailler (butiner) et repartir.


-se retrouver en famille, ou entre amis.


-partager une bonne bière (ou autre !) dans le jardin.


-regarder les canards courir pour me suivre (enfin suivre la boite de maïs dans mes mains).


-c’est tout nouveau, mais regarder les alpagas galoper dans le champ, c’est exceptionnel.


-allumer un feu l’hiver (dans la cuisinière ou dehors pour un feu de camp !)


Il y en a plein d’autres, de ces petites choses, surtout quand on a des animaux. Et vous, est ce qu’il y a une de ces choses qui vous rend totalement heureux d’avoir changé de vie ? Ou tout simplement heureux de vivre votre vie ?



Car bien sûr, tout n’est pas tout rose, tout le temps, on a quand même pas mal galéré ces derniers temps ici aussi… il ne faut pas se voiler la face ni rien cacher, le Boulay, c’est aussi des moments compliqués parfois, que ce soit notre faute ou non, on apprend, on encaisse on fait avec, et on continue (yes keep calm and carry one, whatever)…. Mais surtout, on n’oublie pas d’apprécier ce qui nous a fait vibrer au début, surtout ne pas oublier.



Alors merci à Michaël pour ce bol d’air pur et cet œil nouveau qui a vu Le Boulay sous un angle totalement nouveau, et merci à la famille et amis pour l’immense aide ces derniers temps et le soutien, en attendant que Catherine revienne, la principale raison pour laquelle nous sommes au Boulay ☺


Take care !



74 vues

Posts récents

Voir tout