Rechercher
  • Magali

En avant pour 2020 !

Si on doit faire un bilan de 2019 (si si on doit le faire), on peut dire que c’est l’année où l’on a sauté le pas et changé radicalement notre vie et continué à réaliser nos rêves. L année dernière à ce moment là j’étais fraichement arrivée en France, toute seule, et essayais tant bien que mal de me dépatouiller avec les papiers et de trouver un déménageur. J’étais aussi bien déprimée de ne plus être à Londres. Catherine était surchargée de travail, entre ses remplaçants à mettre à jour et ses nouveaux membres d’équipe, elle essayait à la maison de se préparer à ce changement de vie avec tous les doutes et peurs qui vont avec.



Puis le grand moment est arrivé soudainement, dans un petit camion blanc, et tout à changé. Nous avons fait nos adieux à notre chez nous, vécu dans un camping car sous un hangar pendant 7 mois, entourées de cartons qu’on rêvait de déballer et de palettes. Nous avons rénové une maison et en avons fait notre nouveau chez nous, Catherine a tenu son pari et a fabriqué une boite aux lettres à partir d’une caisse de maçon, et nous avons commencé à faire pousser nos propres légumes en apprenant au fur et à mesure. Catherine n’a plus peur des araignées (sauf quand elles lui sautent dessus, et croyez moi ça arrive), elle a passé la période de sa vie la plus longue sans emploi, a donné toute son énergie pour apprendre le français et a mis ses formations d’apiculture en pratique (même si nous avons perdu nos abeilles, RIP). Elle a ensuite commencé un nouveau travail, qu’elle aime, et jusqu’à présent nous n’avons aucun regret ! Nous sommes sous le charme de voir tous les jours les écureuils de nos fenêtres (comme nous n’avons toujours pas nos volets c’est pratique), même au réveil, les biches qui courent dans le champ quand je prépare à manger, et les oiseaux qui nous regardent en se posant sur les vitres (appelez moi Blanche Neige), les levers et couchers de soleil, oh et puis toutes ces étoiles, on ne s’en lasse pas.



Pour ma part je n’avais jamais fait autant de papiers de toute ma vie, et surtout passé autant de temps à rechercher sur internet pour ne pas faire d’erreur (il y a internet au Boulay?!ouep!). Entre les statuts d’auto entrepreneur de Catherine, les impôts, la sécu pour nous deux, la mutuelle, les assurances, la Caf, pôle emploi, les banques, la tiny house et l’urbanisme… Heureusement je n’ai pas attrapé de cheveux blancs mais j’aurai pu ! J’ai aussi un petit travail qui me plait avec une équipe au top, même si après 11 ans de pratique en anglais, c’est tous les jours encore un challenge de servir les gens en français (les clients pourraient apprendre l'anglais, franchement). Et puis on a du apprendre à vivre lentement et à s’organiser pour être synchro avec les ouvertures des magasins et bureaux, qui sont plus souvent fermés qu’ouverts on dirai ! Et puis on a appris à poser de la faïence et à faire du ciment ! Il n’y a qu’à voir les photos dans notre galerie pour se rendre compte de tout ce qu’on a accompli, car on oubli souvent toutes nos petites victoires et on se souvient plutôt que ce n’était pas toujours facile ! J’ai même réussi à faire des tablettes pour lave vaisselle maison, une première, car nous n’avons jamais eu de lave vaisselle, n’en voulions pas, mais en avons reçu un suite à un dépannage de papa et Dom (par ici pour la recette).


2019 a aussi été plein de rencontres avec des personnes géniales qui nous motivent encore plus pour continuer notre projet.



En 2020 nous espérons bien sûr en apprendre encore plus, et on en aura besoin, la tiny house arrivera en juin, et nous apprendrons à gérer un nouveau business. Il y aura encore de l’administration à éplucher et on en saura plus sur la situation de Catherine après le Brexit. Il nous faudra apprendre à fabriquer un poulailler et à garder nos poules, comment conserver nos récoltes, comment faire du foin et comment faire du cidre. On ne sera pas toutes seules heureusement car nous avons nos profs perso pour certaines choses, mais si vous avez de bonnes idées et des techniques à partager, n’hésitez pas à nous le dire ! Il nous faudra organiser notre temps précieusement pour que Catherine puisse travailler à temps plein, aller au français, finir la maison, m’aider au jardin et avoir du temps personnel, ce sera compliqué et les journées sont trop courtes, surtout l’hiver. Il est important pour nous de réaliser chaque jour quelle chance nous avons. Nous avons été très chanceuses d’avoir pu économiser avant notre arrivée et de pouvoir rester autant de temps sans travailler, ce qui nous a permis de faire beaucoup de choses dans la maison et au jardin, et d’être présentes à tout moment pour observer cette première année au Boulay, et Catherine pouvait aller tranquillement à ses 6heures de français par semaine. Se dire tous les jours que l’on a de la chance d’être où nous sommes aujourd’hui participe aussi au fait que nous nous sentons heureuses ici et que nous n’avons toujours pas de regrets d’être au Boulay, c’est donc très important pour nous de le faire ☺


Avec tout ça, je ne vous ai pas dit tout ce qu’on a fait en décembre, on n’a pas que regarder les écureuils quand même ! La grande table de ma mamie s’est vu s’offrir une nouvelle vie, il nous fallait une table pour le repas de noël, et après avoir enlevé la vieille nappe cirée, nous avons découvert que cette table était en fait juste magnifique. Catherine a passé du temps à la poncer et nettoyer, puis nous avons mis une cire d’abeille et elle était fin prête. Je ne sais pas encore si dans le futur nous la peindrons en gris et blanc ou autre, on verra. Catherine a aussi rénové les vieux portes manteaux en leur donnant de la couleur. Puis il était temps pour elle de commencer son nouveau travail. J'ai de mon côté eu un rendez-vous avec le département de l'urbanisme pour l'installation de la tiny house sur notre terrain, mais il faudra encore un peu de travail pour avoir l'authorisation, c'est loin d'être facile tout ça.



La maman de Catherine, Liz, est ensuite arrivée pour les vacances. Elle voyait la maison finie pour la première fois, et nous lui avons fait visiter Le Bourg d’Iré et Segré, nous sommes allées au Marchés de Noël d’Angers et de Châteaubriant, et avons dégusté de bonnes choses au restaurant L’Auberge de la Diligence, et La Verrière (où je travaille). Nous avons bien sûr passé notre premier Noël Au Boulay avec plein de bonnes choses. Puis nous avons aussi travaillé dehors. Nous avons dégagé les plantes devant nos fenêtres pour que nos menuisiers puissent accéder et installer nos volets début janvier. Nous avons déplanté et replanté quelques arbustes, et Liz s’en ai donnée à cœur joie sur la broyeuse à copeaux de bois et a passé 3 jours à nous couper tout le bois de taille de l’année dernière. Nous avons continuer à préparer les plate bandes de culture. Lors de notre déménagement, j’avais acheté pour emballer les affaires du carton neutre en rouleau pour pouvoir le composter à notre arrivée au lieu de le recycler. Nous avons donc pu en étaler une bonne partie puis les recouvrir de mulch, compost et copeaux de bois. Elles seront donc prêtes pour l’été 2020 ☺ Nous avons eu beaucoup de chance cette semaine car il s’est enfin arrêté de pleuvoir et ça fait vraiment du bien. Pour son dernier jour, avant d’aller à l’aéroport pour son vol pour Barcelone (où le frère de Catherine habite) nous sommes allées voir les machines de l’Ile à Nantes et c’était magnifique, vraiment un endroit à voir et visiter sur une demi journée, et un super paysage.



Voilà donc une nouvelle année qui commence, bon courage à tous si vous avez pris des résolutions. Nous vous souhaitons à tous une belle année et surtout une bonne santé.


See you soon !

0 vue

Posts récents

Voir tout